77 réflexions sur “Et les arts décos ?

  1. HOUHOUHOU qu’est-ce que c’est BONNN ! :love: cet humour décalé, à la fois cynique et débile haha vraiment génialissime, et les réactions suscitées sont encore plus comiques, mille fois BRAVO !
    c’est fou c’que les gens peuvent être coincés, et susceptibles quand ça touche à leur estime 😀

    J'aime

  2. Marie ta correction m’a fait bien marrer, le ton de mon message, c’était pas contre toi mais plutôt par rapport à tout ceux qui passent leur temps à vomir sur l’école au lieu de la changer (quand ils y sont).

    Y’a pas d’école en dessous, d’école au dessus, elles ont toutes un fonctionnement différent, c’est juste que l’ENSAD a une réputation, mais c’est plus du blabla qu’autre chose, blabla d’élèves et blabla de la communication de l’école.

    Peut-être que dans 4 ans elle me sortira par les trous de nez. En attendant, arts décos ou pas, c’est une école que j’apprécie et c’est bien pour ça qu’on a envie de la soigner (même si cela peut prendre des accents de révolte prépubaire).

    Catalarem (diantre), si Marie disait des mensonges, il n’y aurait pas tant de commentaires ! C’est bien parce qu’il y a du vrai que la caricature est drôle. Mais après, je ne les vois pas beaucoup, les gens en question. Dommage alors qu’ils prennent le devant de la scène.

    Quant à la cabane, c’est un projet parmi d’autres. Ca va pas plus loin 🙂 . C’est pas le concept-cabane arte povera un peu open mais pas trop-fumoir-student speed dating.
    C’est juste une cabane, les mecs. Ce qui est important, c’est d’avoir voulu expérimenter une autre pédagogie en faisant ces projets. On a bossé tous secteurs et toutes années confondues, j’ai appris des tas de choses et rencontré des gens que j’aurais jamais croisés autrement. Et puis l’école n’est pas une petite vieille raide. On a le droit de réfléchir dessus, même si vous trouvez ça péteux-on va pas attendre 50 piges et un poste au gouvernement pour remettre en cause ce qui ne va pas.

    Cher Caca de l’espace, oui en effet, je n’en puis plus, mon estime est insultée, mon nom est souillé, sus aux spacio-déjections.

    Marie, je le répète encore, ta note m’a quand même fait bien marrer, et la sur-note encore plus

    Ensadiens, ensadiennes (surtout toi Loup), on n’aime pas l’école on la change, c’est pas bien compliqué, plutôt que grogner dans son coin.

    Lamproie t’es sympas ❤

    Kurt, tu es vraiment sûr de vouloir voir mes seins ? Nifle 85 E tu vas clamser

    J'aime

  3. Et puis ho, que je me prenne au sérieux telle l’ensadienne typique, c’est un peu vilain. Ca fait même pas 9 mois que j’y suis, et c’est justement pour ça que je ne suis pas encore une grosse blasée de l’école et que j’ai espoir de changer les choses de merde qui sautent aux yeux.

    J'aime

  4. On peut avoir de l’humour et élever le débat non ? Moi j’ai trouvé cette note rigolote, mais faire passer des gens (je pense à Cléa, lamproie etc…) pour des gens qui manquent d’autodérision juste parce qu’ils veulent établir des nuances et défendre leur travail et leur école, ben c’est juste faire l’autruche et précher pour sa paroisse.

    J'aime

  5. OUAIIIIS Mariiiie !!!
    Finalement heureusement que des gens ont râlé sinon y aurait pas eu la petite correction…et la petite correction… mamma mia.
    Bref.
    :good:

    J'aime

  6. une seule chose à te dire: JE T’AIME!!!!!! et pourtant je suis aux arts déco, mais qu’est ce que je t’aime quand même *w* !!!!!

    J'aime

  7. Moi je trouve ça bien marrant, et que ça cristallise pas mal de ce que je peux malheureusement entendre de l’école. Bref : cool cool !

    J'aime

  8. Aaaah, mon cœur a trébuché aux mots de Cléa:

    — « Estienne, j’y étais avant l’Ensad, c’était bien sympathique en effet-mais si on accepte d’être docile […] là-bas -à part peut-être Presse-Citron-ça bêle tranquillement (mais fort joliment du reste). Et cela ne s’arrangera pas avec le départ de Buttaud, dernier bastion des non-alignés. »

    C’est faux! Ici aussi l’esprit libre récuse l’autorité des administrations paresseuses! C’est seulement qu’en deux ans, on y trouve à peine chaussure à son pied, alors comment laisser une empreinte sérieuse? Et puis comment ne pas résister à la flemmardise qu’invitent les charmes aguicheurs de la belle pelouse et des corps qui s’y abandonnent…

    J'aime

  9. j’ai fait quatre ans aux pays bas dans une école d’art ou il n’était pas rare de croiser des quidams parler de mode et avoir des avis plus ou moins grandioses en esthétique alors qu’ils étaient outrageusement sapés en tuniques tunisiennes décolorées a la truelle, assorties de gilets infames a laine grossière, du genre que ne renierait pas un arrière grand-père de fond de campagne. Souvent j’avais eu envie de m’arracher les yeux

    J'aime

  10. Au vu des commentaires il semblerait que l’Ensad subit une inquiétante crise confiance ces temps-ci. Entre les cyniques qui crachent sur leur propre fief et les susceptibles, la remise en question est aussi profonde que le pied d’estale est haut.
    Mais ne vous inquietez pas petits Ensadiens nous vous aimons. Reprenez vite un regard apaisé sur votre belle forteresse et revenez rigoler avec nous. ❤

    J'aime

  11. Je découvre ton blog grâce à l’excursion vdm; j’aime beaucoup! Sympa cette note (puis pour la blabla, il y a pleins d’écoles d’art à caricaturer comme ça, alors ce me fait marrer; la mienne est trop pauvre, du coup, ils ne sont pas la majorité^^ Mon ami (+++) est aux arts déco, et je suis fière de dire qu’il n’a qu’au pire la chemise 1 fois dans l’année o/, y’a de tout, comme partout :p ) *va visiter le reste =)*

    J'aime

  12. Ecoute ma petite, je vais pas te le répéter deux fois : ton truc simpliste sur les Arts Déco, je vais te dire ce que ça vaut.

    Parce que moi je les ai faits, les Arts Décos, alors on ne me la fait pas, hein, avec les blagues genres « ouais non mais non, c’est pour rigoler, mais vous allez voir, je défonce quand même mais c’est pour rire ».

    Donc ouais, tes gribouillages.

    Hé bien, tu n’es pas loin d’avoir touché la vérité totale.
    Il te manque juste le terme de « peuple du monde », des mecs qui peuvent pas aller à la manif pour les sans paiers ce week end parce qu’ils sont au ski à Gstaat, mais tu vois, c’est parce qu’ils n’ont pas de frontières, ils font partie des « peuples du monde » tu vois.

    Autre manque patent dans ta planche, mais, je te l’accorde, on ne peut pas tout traiter, et ce que tu as fait est déjà très très bien : il manque le look oignon. Mais si, tu vois ce que je veux dire.

    La fille qui porte une jupe, au dessus d’une jupe, au dessus d’un pantalon. et une saloperie de foulard dans les cheveux, qui s’agrémentent d’une dread ou deux.

    Voilà, là ce serait merveilleux ton post, au lieu d’être juste excellent.

    Alors arrête de crâner, tu seras mignonne.
    (par ailleurs on envule Arianne et Cléa. Plutôt avec un topinambour, mais si on en a pas sous la main, une bite fera très bien l’affaire).

    Bien à toi.

    Wandrille

    ps : et tant que j’y suis, je t’envourage à t’inscrire à la révélation blog, tu as le profile http://www.prixdublog.com

    So long bitch.

    J'aime

  13. Enterrez-moi six pieds sous terre, j’ai l’impression de relire mon journal intime de collège en relisant mon commentaire…
    Pardon pardon. C’était la drogue.

    J'aime

  14. bon je suis un peu à la bourre mais bon, y’a pas qu’à l’ENSAD que c’est comme ça, en archi aussi (bordel), on sait se la péter à donf. Merci donc, je me sens moins seule ! 😀

    J'aime

  15. Je sais, j’arrive 20 ans après la bataille. Moi j’y suis aux arts déco, j’ai un bonnet rayé et des colliers-joujoux, et pourtant (et peut-être même grâce à ça) je trouve que cette note est excellente, drôle et finement réalisée, et les gens qui viennent cracher dessus ont l’air bien ridicules puisque, comme chacun sait, « il n’y a que la vérité qui blesse ».
    C’est de l’humour, les mecs, détendez-vous. Et puis ça a quand même un petit (gros) fond de vérité, il faut le prendre avec auto-dérision et se dire que parfois, oui, on est un con. Comme tout le monde.

    J'aime

  16. J’adore cette note qui je trouve est assez véridique, il y a de tous aux Arts Déco donc normal de mixé le look et puis c’est vrai que certains élèves sont très engagé dans ce qu’ils font et je suis bien contente pour eux
    A bientôt pour une prochaine note aussi fraiche et drôle

    J'aime

  17. Bonjour

    Trop d’accord avec toi, et même à fond, sur ce blog, c’est même le seul moment, dans cette école, où l’on peux déconner, laisse tomber les snobs, c’est normal de les y rencontrer, ils ne savent que faire cela, (Dans le milieux pro, c’est complètement différent)
    Car dans un lieu de création, il est presque normal d’avoir sans cesse des vents et des marées, et des remises en cause, de leur utopie….
    Et surtout, profite…

    Un ancien de L’ENSAD, qui vous salue
    Soo Long…..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s