Heidi, la revue de presse !

Voilà donc plus trois semaines que mon livre Heidi au Printemps est sorti ! Alors, comment ça se passe jusqu’ici ?

J’ai très rapidement eu des messages de lecteurs, des photos sur instagram, des discussions sur twitter… J’ai déjà posté un message un peu cheesy sur FB, mais je le redis ici : merci beaucoup beaucoup !instagram2.jpg

presse1.jpgIl faut savoir que pour chaque sortie de livre, beaucoup d’exemplaires sont envoyés aux journalistes pour qu’ils les chroniquent, s’ils le souhaitent.
J’étais donc un peu inquiète de ne pas avoir beaucoup d’articles sur mon livre…

Mais bon, en fait, tout le monde profitait juste de son mois de mai pour chiller, et moi je paniquais pour rien, pour changer.

******

Du coup, ces derniers jours, j’ai eu plein de retours, en voici quelques extraits :

Une lecture très attentive chez Libération« Plus qu’une BD strictement érotique, cette adaptation est un conte initiatique sur la découverte du corps et la difficile émancipation féminine. » »Ces scènes ambiguës et le traitement plein champ de la sexualité naissante de Heidi permet de briser l’atmosphère de conte de fées du roman originel, sans renier l’espoir. »

Chez Sceneario, ils sont tellement enthousiastes que j’ai eu du mal à sélectionner des extraits :  « Marie Spénale aborde, avec ce très subtil album, la délicate question du passage à l’âge adulte. » » Le scénario est particulièrement fin et touchant. » « On se laisse ainsi emporter dans ce très bel album […] qui reste juste et sincère jusqu’au bout » »Une vraie perle »

Actualitté et la RTBF mettent, à raison, Heidi au printemps dans leur sélection de l’été : « Un joli conte sur l’éveil du désir »

Angles de Vue « Un récit tout en nuances où s’alternent la joie et la mélancolie, la passion et l’ennui, le désir et l’angoisse » « Pour sa première bande dessinée, Marie Spénale réussit admirablement son coup d’essai et nous livre un album totalement maitrisé »

Signe de ma bonne intégration en Belgique, Heidi a été chroniqué sur la RTBF !  (à 31mn20) « Marie Spénale raconte avec]une tonalité qui lui est propre une histoire désarçonnante mais intéressante » « joli compte initiatique » « elle parvient très très habilement à mettre en scène les fantasmes »

Sur JetFM, un chouette passage gloussant sur mon livre à 59mn20 « glissement doux et poétique vers une sensualité » »une lecture psychanalytique et explicite de Heidi »

presse2Sur France Culture, dans l’émission La Dispute (partie petit salon), Antoine Guillot dit qu’il a trouvé mon livre « très charmant » et « tout a fait joli et tout à fait délicat » (ça me touche particulièrement, car c’est pas toujours les plus tendres, à La Dispute). 

Mat Van Overstraeten « Marie Spénale […] révèle un joli potentiel avec ce conte initiatique. » »La manière dont Marie Spénale met en scène les fantasmes et les angoisses qui agitent les pensées de Heidi est très réussie. »

Comixtrip, « Le désir mais aussi les doutes et les peurs sont magnifiquement mis en image dans Heidi au printemps. Le trait épuré de Marie Spénale convient admirablement pour restituer le propos chaleureux de son récit » « un bel album sur le passage à l’âge adulte, sur les premiers émois amoureux, sur la découverte de son corps et celui de l’autre; avec délicatesse et justesse. »

Dbd « C’est à la découverte de ces désirs et appétits que la jeune Heidi nous invite avec finesse et élégance et quelques scènes de érotisme explicite mais de bon aloi »

Génération BD « Ce passage délicat vers l’âge adulte nous est magnifiquement conté de manière certes explicite mais si finement observé. Marie Spénale a su véritablement capter tous les bouleversements et les émotions ressentis par Heidi. Et elle les restitue avec beaucoup d’humour et de poésie »

BD Gest « Reprenant une histoire connue, Marie Spénale en livre une suite en variations toutes personnelles et sait évoquer avec douceur, voire un brin d’humour et d’idéalisme, une période de la vie souvent troublée par de nombreuses incertitudes et contradictions. »

Culture BD « Fiez-vous donc à sa splendide couverture, et n’hésitez pas à redécouvrir la plus si petite Heidi, dans cet album réussi »

Le meilleur de la BD  » C’est la première bande dessinée de Marie Spénale mais vraisemblablement pas la dernière, tant l’album dans sa globalité est une petite merveille qui prend le temps de raconter une vraie histoire qui n’est pas le prétexte à une enfilade de scènes érotiques. » »Une petite douceur ! »

Madmoizelle  « Derrière un trait naïf, presque enfantin, se dessine une histoire très maligne et universelle. Marie Spénale raconte avec fraîcheur et impertinence le moment clé où l’on quitte l’enfance«  »Heidi au printemps est une histoire attachante et profondément humaine« 

L’Obs « Cette douce BD décrit le passage à l’âge adulte avec justesse et fraîcheur. Car c’est à travers la découverte de son propre corps qu’Heidi finit par s’émanciper »

Le soir « Marie Spénale dessine [un] éveil à la jouissance tout en humour et délicatesse. C’est totalement explicite sans être jamais vulgaire » »L’auteure interpelle à la fois le sexe et la morale avec pertinence »

Le Vif « Marie Spénale décrit avec beaucoup de finesse l’émotion qui gagne les jeunes adolescents avides de découvertes » »Saluons donc cette initiative courageuse -et réussie »

Yozone « “Heidi au Printemps” est son premier roman graphique, maîtrisé en totalité, il devrait la lancer pour une longue carrière. » » L’histoire est délicieuse, légère sans tomber dans la vulgarité. “Heidi au Printemps” est une vraie perle qui détend dans ce monde de brutes… « 

****

J’ai également vu passer ou reçu des messages de vrais auteurs, de vrais scénaristes, et ça m’a infiniment touchée.

 

presse3

(Bon si vous êtes ici, vous êtes des vrais de vrais, et je peux tout vous dire, j’ai aussi eu une unique critique (très) négative, sur un assez gros webzine de BD. Je suis pas toujours la plus ouverte à la critique, mais là, en plus, le type est passé complémentent à côté de ce que je voulais faire. Il a l’air de penser que mon intention était de dessiner une version « subversive » d’Heidi (alors que c’est « un conte initiatique tout en nuance », coco). Du coup, sa chronique est à côté de la plaque et ne me peine pas vraiment. Ajoutons à ça que ce mec refuse de me qualifier d’autrice, préférant le mot « blogueuse », et traite Clara de « midinette » (*kof kof*, misogynie *kof kof*).
C’est dommage, parce que c’est quand même un site un peu lu, mais c’est vraiment pas très grave. (c’est un peu pour compenser que je fais cette revue de presse))

****
presse4
Ce qui m’a fait particulièrement plaisir, c’est la récurrence de cette question  fort pertinente : à partir de quel âge peut-on lire Heidi ? Comme je vous l’avais dit, j’ai quand même beaucoup pensé Heidi pour les grands ados, et je pense que dès 15 ans, c’est top !

Y’a plein d’autres petites choses qui m’amusent dans la critiques que je vois. Par exemple, beaucoup de journaliste ne sont pas de ma génération et ont grandi avec le dessin animé Heidi ! Ils en ont donc une vision beaucoup plus précise et affective que ce à quoi je m’attendais, et représenter Heidi toute nue leur semble du coup plus osé… Mais bon, l’étude des chroniques de mon livre, ça n’intéresse à raison pas grand monde, alors je m’arrête là !

En résumé, je suis trop contente, j’ai plein de gens qui aiment Heidi, et c’est top, vous êtes top !

presse5.jpg

3 réflexions sur “Heidi, la revue de presse !

  1. Quel article !!! et quelle oeuvre !!! merci de nous avoir fait participer à sa création et de nous faire comprendre comment vous avez fait !!! J’adore !! et en plus ça donne envi d’acheter le livre!!!
    Bravo!

    J'aime

  2. Décidément, même dans ta lecture des retours journalistiques et des critiques; tu fais preuve de d’une intelligence et d’une grande pertinente, c’est pas possible autant de talents, il faut en laisser un peu aux autres 🙂 . Je commente pas souvent ici, mais je suis une lectrice assidue, voire une stalkeuse parce que je te suis partout (tumblr -je suis amoureuse de tes gifs-, Facebook; instagram, le blog- et, évidemment, j’ai lu Heidi -). Je trouve ton travail vraiment super et pour le coup tu es une vraie AUTRICE. Je te souhaite plein de bonnes choses pour la suite, et je suis sure que tu vas aller très loin 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s